Tarot et Shadow Work

Cet article complète la présentation du Shadow Work (ou travail de l’ombre) que j’ai postée précédemment et que vous pouvez retrouver ici.

Quel tarot choisir pour faire du Shadow Work ?

Certains tarots sont plus adaptés au travail de l’ombre. Il est possible de travailler avec les 22 majeurs du tarot de Marseille mais les tarots de type Rider Waite dont les mineurs sont illustrés laissent beaucoup plus de choix et sont le plus communément utilisés pour ce type de travail.

Parmi les plus célèbres, on peut citer :

⦁ le Psycho Tarot de Hurley et Horler, tout en noir et blanc et spécialement conçu pour le tarot projectif,

⦁ le Nicoletta Ceccoli Tarot et son monde faussement innocent,

⦁ le tarot Deviant Moon de Patrick Valenza dont l’ambiance plus sombre se prête extrêmement bien au Shadow Work.

J’aime beaucoup également :

⦁ le tarot of Mystical Moments de Catrin Welz-Stein dans un registre bucolique mais dont les illustrations décalées peuvent être très évocatrices. Un jeu plus doux ne vous empêchera pas de toute façon de travailler sur votre ombre et aura l’avantage de vous délivrer les messages de manière peut être un peu plus délicate.

⦁ le Light Seer’s Tarot de Chris-Anne qui est un Rider-Waite assez moderne qui se prête également bien à la projection

.Si vous cherchez un jeu plus classique dans ses illustrations :

⦁ le tarot de Marseille-Waite d’Emmanuelle Iger et Alice Laverty, qui a la particularité de rassembler les majeurs du tarot de Marseille et les mineurs illustrés du Rider-Waite.

N’hésitez pas à cliquer sur le nom du jeu qui vous intéresse, vous serez redirigé vers un flip-through sur Youtube.

Voici quelques reviews concernant les jeux pour le travail de l’ombre : ici et ici, et ou encore .

Vous pourrez remarquer en comparant différents jeux Rider-Waite que les auteurs ont parfois une interprétation toute personnelle des lames. Chaque jeu est unique, il possède son univers, sa couleur. Les possibilités de choix sont vraiment multiples. Et vous aurez d’ailleurs peut-être constaté dans les vidéos ci-dessus qu’il est également possible d’utiliser des oracles pour faire du travail de l’ombre, ce qui ne fait qu’augmenter les choix possibles !

Alors, au final, quel jeu choisir ? De nos jours, les jeux présents sur le marché sont tellement nombreux qu’il peut sembler difficile d’essayer de faire un choix alors suivez tout simplement votre intuition ! Prenez avant tout un jeu dont l’ambiance vous « parle ».

A noter : En ce qui concerne les oracles, ils comportent généralement moins de cartes que les tarots mais les cartes ont l’avantage d’être plus grandes, ce qui est appréciable quand on travaille en projection.

Si comme moi, vous appréciez l’univers de Nicoletta Ceccoli, sachez que l’Oracle Ceccoli vient de sortir en français
(29/09/22).
Je vous partage ci-dessous la revue de Claire De La Lune car Claire y parle des projections.

Les tirages

1. Travailler avec une seule carte.

Dans le tarot projectif, l’illustration de la carte va agir comme une sorte de miroir dans lequel notre monde intérieur va pouvoir se refléter. C’est ce que nous avons déjà évoqué dans l’article sur le Shadow Work ici.

Vous trouverez ci-dessous quelques questions qui vous aideront à explorer votre carte de manière plus approfondie :

⦁ Qu’est-ce que vous voyez sur cette carte ? Qu’est-ce que vous entendez ?
Que vous inspire spontanément cette carte ? Y a -t-il qqch qui attire votre attention ?
Comment vous sentez vous face à cette carte ? (décontracté, tendu, mal à l’aise, …).
Avez-vous des ressentis dans votre corps ?
⦁ La scène que vous voyez vous semble-t-elle positive, négative ou neutre ?
Que font les personnages ? Vous inspirent-ils une émotion en particulier ? (de la confiance, de l’antipathie, du dégoût, de la peur…)
⦁ Cette carte vous évoque-t-elle une expérience de vie passée ?
Si les personnages parlaient, que diraient-ils ?
Quel lien pouvez-vous faire entre cette carte et votre vie actuelle ?
⦁ Quelle est l’émotion présente ?

2. Autre travail possible avec une seule carte.

Nous allons essayer dans cet exemple de travailler sur les aspects positifs et négatifs d’une même carte. Tirez d’abord une carte dans votre jeu et posez-vous les questions suivantes (toujours en laissant venir à vous ce qui émerge spontanément).

Qu’est-ce que vous aimez dans cette carte ou dans ce personnage ? Qu’est-ce que vous trouvez attrayant ?
Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans cette carte ou ce personnage ? Qu’est-ce qui vous dérange ?
⦁ Envisagez maintenant des situations ou un domaine de votre vie où vous incarnez cette carte dans ses aspects positifs.
⦁ Faites de même avec les aspects négatifs.
⦁ Essayez maintenant de trouver différentes façons de réagir aux situations en incarnant les qualités que vous admirez dans cette carte.

Ce travail vous permettra de laisser aller doucement les mauvaises habitudes ou aspects de vous que vous aimez le moins dans cette carte.

3. Explorer plusieurs cartes dans un même tirage.

Ici, nous allons chercher à travailler sur une situation vécue qui a déclenché en nous une forte réaction émotionnelle en utilisant deux jeux de tarot en même temps.

A noter : Il existe des jeux particulièrement intéressants pour ce type de travail : les jeux édités en deux versions (une sombre et une lumineuse) tels que :
⦁  le Prisma Visions Tarot & le Light Visions Tarot de James R. Eads,
⦁ le Lily Black Tarot & le Lily White Tarot de Célia Melesville.

Vous pouvez tout à fait prendre des jeux d’auteurs différents mais veillez à en prendre un qui a une ambiance plus sombre que l’autre.

Dans le jeu sombre, vous allez tirer 3 cartes pour tenter de comprendre l’aspect inconscient de la situation : qu’est ce qui s’est passé ? de quoi parle cette émotion qui est montée en vous ?

Dans le jeu lumineux, vous allez tirer 3 autres cartes qui vont vous permettre de comprendre comment sortir de cette situation ou comment la transformer. Vous disposerez ces 3 nouvelles cartes sous les 3 premières comme indiqué ci-dessous.

Une variante de ce tirage en vidéo (tuto) avec le Prisma Visions Tarot et le Light Visions Tarot ici. Les modifications sont les suivantes :

Pour l’aspect inconscient : Tirer 2 cartes pour comprendre ce qui s’est passé + 1 carte qui représente la racine profonde (histoire transgénérationnelle ou mémoire karmique selon ce qui vous parle le plus).

Pour le conseil : Tirer 2 cartes pour comprendre comment sortir de cette situation + 1 carte représentant le message / conseil de votre moi supérieur / votre guide / votre sagesse intérieure (selon ce qui vous parle le plus).

4. Utiliser une convention de tirage.

Qu’est-ce qu’une convention de tirage ? C’est le fait d’attribuer à chaque position un questionnement bien précis auquel la carte tirée viendra répondre. La convention est toujours choisie avant le tirage.

Chaque carte tirée sera interprétée / lue de manière à répondre à la question posée en fonction de l’illustration présente sur la carte et de ce que celle-ci éveille en vous. Vous remarquerez qu’en fonction du tirage et de la question posée, une même carte pourra donner lieu à des interprétations différentes en fonction de ce que vous vivez.

Si cela vous semble un peu compliqué au départ, vous pouvez vous aider des mots-clés du livret fourni avec votre jeu.
Si vous bloquez sur une carte, ne forcez pas, laissez votre tirage de côté, vous y reviendrez un peu plus tard.

Voici ci-dessous quelques exemples de tirages à réaliser pour un travail de l’ombre. Vous pouvez également les retrouver sur mon compte Instagram ici.

Tirage : En ce moment...

Vous avez le choix entre 2 tirages pour « Moi dans mon monde intérieur »:

Même chose pour « Moi dans le monde extérieur » :

Et pour le dernier tirage de la série, une vue d’ensemble de ce qui se joue en ce moment dans votre vie avec un tirage en 5 cartes (volontairement positionnées en croix de manière à faire plus facilement les liens entre les cartes.)

5. Pistes supplémentaires…

Benebell Wen a créé un cahier d’exercices pour le Shadow Work (en anglais) à l’occasion du « 2016 Card Reading Magic Summit ». Celui-ci est toujours disponible ici et vous encore donnera encore de nouvelles pistes à explorer…

J’espère que vous trouverez dans cet article des éléments qui vous aideront à avancer dans votre travail de l’ombre ! N’hésitez pas à me faire un petit retour en commentaires.

Vous pouvez aussi rejoindre le groupe FB « Connaissance de soi : Psychogénéalogie, Numérologie, Tarot & autres outils » pour plus d’échanges et de partages autour du tarot projectif. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :